transports



  1. Autres délibérations intéressantes à la CP du 19 janvier 2015

    Innovation / Énergie     Coopération Innov’Région – CEVEO cluster Dans le cadre du budget 2015, la Région Haute-Normandie participe au financement d’études et des projets de recherche et développement et d’innovation. Dans un courrier daté du 16 octobre 2014, le Centre d’Expertise et de Valorisation de l’Eolien- CEVEO CLUSTER sollicite l’aide régionale au titre de 2015 pour la réalisation d’un programme d’actions en matière de R&D sur l’éolien terrestre et offshore. …

    Lire la suite
  2. Séance plénière du 15 décembre 2014: discours de politique générale par Jérôme Bourlet

      Urgence, urgence! Depuis des semaines on n’entend plus que cela, mais de quelles urgences parle-t-on? D’urgence environnementale, sociale ou démocratique? Non uniquement de l’urgence financière, celle qui doit combler la dette de la France, de l’urgence d’aller chercher de la croissance \ »avec les dents\ » comme le disait un ancien président, en libéralisant toujours plus notre économie. …

    Lire la suite
  3. L’intermobilité en Haute-Normandie: Aller plus loin qu’Atoumod, c’est indispensable!

    Aujourd’hui, dans le désordre du chantier de la gare de Val-de-Reuil, la ministre de la décentralisation et de la fonction publique Marylise Lebranchu a rencontré Nicolas Mayer- Rossignol, président de la Région, Jean-Louis Destans, président du Conseil départemental de l’Eure, Yvon Robert maire de Rouen, Bernard Leroy, président de la CASE et Marc-Antoine Jamet, maire de Val-de-Reuil. …

    Lire la suite
  4. Pour lutter contre le réchauffement climatique, stoppons les grands projets inutiles comme le contournement Est de Rouen!

    Tribune libre publiée dans le magazine « Ma Région » de juillet-août 2014.     Dans le cadre de la prochaine conférence sur le climat que va organiser la France, les prises de paroles du ministre des affaire étrangères sont claires. M. Fabius a déclaré à plusieurs reprises que la France devait se montrer exemplaire dans le développement de la transition énergétique, pour lutter contre le réchauffement climatique. Pourtant ce qui est bon pour la France ne semble pas l’être pour la Haute-Normandie, car sur notre territoire on nous propose un contournement Est de Rouen (un projet né en 1942!), qui ne répond pas à la problématique des déplacements du quotidien. Les impacts néfastes de cette infrastructure sont multiples : sanitaires (risque de pollution de captages d’eau potable, pollution de l’air par émission de particules fines), environnementales (destructions d’espaces naturels riches et de terres agricoles fertiles) et également humain, avec de nombreux villages sacrifiés. Et, cerise sur le gâteau, son prix de plus d’un milliard d’euros ne peut être financé par l’Etat, ce qui imposera aux collectivités de payer aussi, et de faire appel à un concessionnaire privé qui installera un péage. Devant l’impasse que représente ce projet, les écologistes propose de finir le contournement Ouest (accès Nord et Sud du pont Flaubert) ce qui coûtera quatre fois moins cher et produira moins d’émissions de gaz à effet de serre. …

    Lire la suite
  5. Séance plénière du 16 décembre 2013: Discours de politique générale par Perrine Hervé-Gruyer

    C’est avec une citation de Nelson Mandela que je souhaite entamer cette allocution :   « Seuls les hommes politiques qui gardent les bras croisés sont à l’abri des erreurs. Les erreurs sont inhérentes à l’action politique. Celui qui est au centre d’une lutte politique, qui doit répondre à des problèmes pratiques pressants sans avoir le temps de la réflexion et alors qu’aucun précédent ne peut le guider, celui-là est amené à faire de nombreuses erreurs. …

    Lire la suite
  6. Transports: Plan investir pour la France, Encore un effort Monsieur le Premier Ministre!

      Jean-Marc Ayrault a présenté le 10 juillet le programme d’investissement d’avenir sous l’angle de la transition écologique. Concernant le volet transport il a indiqué reprendre les propositions du scénario 2 de la Commission Mobilité 21 en le justifiant par la nécessité de « ne pas lancer de nouveaux projets pharaoniques ou déficitaires » mais au contraire de répondre aux besoins de « la mobilité quotidienne des Français » pour « garantir à tous nos concitoyens des moyens de transport rapides, réguliers, confortables ». …

    Lire la suite