estuaire de la Seine



  1. Fuite de pétrole dans le marais du Hode: Véronique Bérégovoy interpelle la ministre de l’Ecologie

      Une importante fuite de pétrole sur un pipeline appartenant à Total, a eu lieu fin mai à Saint-Vigor-d’Ymonville, à la lisière de la Réserve Naturelle de l’Estuaire, de zones Natura 2000 et d’espaces naturels gérés par le Conservatoire du littoral. Nous constatons qu’une fois encore, plus de quinze jours après l’accident, aucune information précise n’est disponible sur l’ampleur de la pollution, les circonstances ou les conséquences environnementales de l’accident, que ce soit pour les élus locaux, les associations environnementales locales ou les riverains. …

    Lire la suite
  2. Marée noire dans le marais du Hode: une catastrophe écologique pour la Réserve de l’Estuaire

    Une importante fuite de pétrole sur un pipeline appartenant à Total, à Saint-Vigor-d’Ymonville, a été constatée lundi 26 mai, à la lisière de la Réserve Naturelle de l’Estuaire. Bien qu’un plan d’urgence ait été déclenché, les dégâts sur le marais du Hode, l’une des plus importantes zones humides de l’estuaire, sur la zone Natura 2000 avoisinante, et plus largement sur la réserve naturelle, semblent considérables. …

    Lire la suite
  3. Réserve de l’estuaire de Seine : Chassez le naturel …. il ne reviendra plus

    L’estuaire de la Seine abrite une mosaïque fragile de milieux rares et extrêmement menacés (lagunes, prairies humides, marais, dunes, vasières…). La surface de ses zones humides a été fortement réduite, tout au long du XXème siècle, par l’extension continue d’infrastructures urbaines, industrielles et portuaires. Dans cet espace très convoité, où la présence et les activités humaines sont anciennes et nombreuses (agriculture, chasse, observation naturaliste, promenade, cueillette), protéger et restaurer les milieux demande une co-gestion mesurée, cohérente et concertée des différents acteurs en lien avec les observatoires scientifiques. …

    Lire la suite