Lancement du deuxième appel à projets « Biodiversité en Haute-Normandie – Nature ordinaire et continuités écologiques »

La Haute-Normandie est une région où la biodiversité s’avère plus dégradée que la moyenne nationale (la région est au 4ème rang des régions les plus artificialisées). Une des principales causes de la régression de la biodiversité est la fragmentation des milieux et la rupture de continuités écologiques.

Sous l’impulsion notamment des élus écologistes, la Région Haute-Normandie souhaite préserver et reconquérir son paysage naturel et ses écosystèmes afin d’enrayer la perte considérable de biodiversité à laquelle notre région est confrontée depuis des décennies.

En identifiant les réservoirs de biodiversité stratégiques à l’échelle régionale, ainsi que les corridors écologiques nécessaires pour que la faune et la flore puisse circuler et ainsi se maintenir et se développer dans de bonnes conditions, la Trame Verte et Bleue définie par le Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE – documents téléchargeables ici) constitue désormais la référence pour la poursuite de ces objectifs.

Il s’agit maintenant de la mettre en œuvre concrètement sur le terrain, à l’échelle des territoires. Pour cela, il appartient maintenant à l’ensemble des acteurs régionaux et locaux, en particulier les collectivités en charge de l’urbanisme, de la décliner sur leurs territoires. Pour ce faire, la Région a largement diffusé son guide pratique « Ensemble, valorisons la Trame Verte et Bleue en Haute-Normandie » dans lequel chacun peut puiser conseils techniques et idées de projets destinés à restaurer le réseau écologique régional.

Afin de susciter la mise en œuvre d’actions en ce sens,  le groupe des élus écologistes a obtenu la création d’un dispositif spécifique ayant pour objet d’apporter une contribution financière aux projets et aux programmes favorisant la protection, la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques. Lancé pour la première fois en 2014, l’appel à projets « Biodiversité en Haute-Normandie – Nature ordinaire et continuités écologiques », le dispositif a rencontré un succès certain avec une quinzaine de projets retenus. Les besoins étant toujours aussi importants, l’accompagnement est reconduit en 2015.

Dans ce cadre, la Région vient de lancer son deuxième appel à projets « Biodiversité en Haute-Normandie – Nature ordinaire et continuités écologiques » dont Véronique Bérégovoy, vice-présidente en charge de l’Environnement, a exposé les modalités lors d’une réunion de présentation le 23 avril dernir à l’Hôtel de Région, devant une cinquantaine d’acteurs régionaux, notamment collectivités et associations. Le cahier des charges et le dossier de candidature sont téléchargeables ici.

Remonter