La Région Haute-Normandie au sommet mondial Climat&Territoires dans le cadre de la COP21

Véronique Bérégovoy, Vice-présidente de la Région Haute-Normandie en charge de l’Environnement et du plan climat-énergie, représentera la Région lors du sommet mondial Climat&Territoires qui se déroulera à Lyon les 1er et 2 juillet 2015, en présence du Président de la République française.

Etape clé avant la conférence Climat de Paris en décembre 2015, ce sommet permettra à l’ensemble des acteurs non-étatiques (collectivités territoriales, ONG, acteurs économiques, partenaires sociaux, jeunes, femmes, scientifiques) de souligner l’importance d’une approche territoriale des enjeux climatiques. Les territoires sont en effet en première ligne de la lutte contre le changement climatique, du fait de leurs capacités à réduire les émissions de GES (gaz à effet de serre) et par les actions d’adaptation qu’elles peuvent mener face aux impacts des dérèglements climatiques.

La Région Haute-Normandie par exemple a mené depuis plusieurs années, souvent sous l’impulsion des élus écologistes, une série de mesures visant à diminuer les émissions locales de GES en engageant une transition énergétique volontariste:

–          Création en 2010 de « l’Observatoire Climat-Énergie » (créé conjointement avec un observatoire de la biodiversité), pour fournir des indicateurs pertinents sur l’évolution énergétique et climatique;

–          Mise en place dès 2011 du Chèque Énergies, qui permet aux Haut-Normand-e-s de faire des travaux d’isolation thermique et d’équipements adaptés à leurs habitations;

–          Soutien important au développement des énergies renouvelables: en matière de méthanisation, des critères précis ont été définis pour éviter les projets opportunistes: oui aux projets en « circuits courts », pour valoriser des déchets organiques locaux, et non aux méga-projets type ferme des 1000 vaches! La filière bois-énergie a été développée et structurée grâce à l’aide régionale. La Région s’est également récemment investie dans le développement de la filière industrielle régionale d’avenir, celle des Énergies Marines Renouvelables, et notamment l’éolien en mer;

–          Adoption en octobre 2014 d’un Plan Air Climat Énergies Régional 2015-2020 fixant des objectifs ambitieux assortis d’un programme de 48 actions, par exemple: Plan Eco-Lycées pour réduire les consommations énergétiques des lycées, soutien au développement de l’économie circulaire, et structuration d’une filière de l’éco-construction et des éco-matériaux, etc. ;

–          En 2014, à la demande du groupe écologiste, la Région a lancé une étude sur la création d’un organisme de tiers-financement dans le but de massifier la rénovation thermique des logements et des bâtiments publics.

La contribution des territoires est donc cruciale pour la réussite de la COP21. Le sommet mondial Climat&Territoires sera ainsi l’occasion pour ces acteurs de présenter leurs engagements concrets et propositions spécifiques aux Etats, dans le but de contribuer ensemble à un nouvel accord climat ambitieux et universel à Paris en décembre prochain.

 

Pour le groupe des élu-e-s Europe Ecologie – Les Verts de Haute-Normandie

David Cormand

Président du groupe Europe Ecologie – Les Verts de la Région Haute-Normandie

 

 

Pour télécharger ce communiqué en pdf, c’est ici.

Remonter