La PME HISA se transforme en SCOP avec l’aide du dispositif REGION COOPERATIVE

SAM_6433

 

Vendredi 30 novembre 2012, Claude Taleb, Vice-président (EELV) de la Région Haute-Normandie chargé de l’économie sociale et solidaire participe à l’assemblée générale du groupe HISA investissant officiellement les 115 salariés-associés à la tête de l’entreprise, grâce à la conversion de ses statuts en SCOP (société coopérative et participative), en présence de Benoît Hamon, Ministre délégué auprès du ministre de l’économie et des finances, chargé de l’économie sociale et solidaire et de la consommation, et de Charles-Henri Montaut, Président de l’Union régionale des SCOP.

« (…) J’ai pensé et clamé depuis longtemps que l’entreprise devait appartenir aux entrepreneurs et non à des investisseurs-spéculateurs qui n’ont pas la notion de l’entreprise, qui ne vivent pas l’entreprise. Le constat que je fais aujourd’hui va encore plus loin. Je pense que l’entreprise doit appartenir à ceux qui y travaillent… » : ainsi parle Yves Maugard, l’ancien dirigeant, qui a choisi de céder son entreprise sous statut SCOP à ses collaborateurs et salariés. Cette parole résonne fort, à l’heure de l’interminable quête d’un repreneur-investisseur d’Arcelor Mittal ou Pétroplus. La Scop créée ce 30 novembre est, elle, une PME haut-normande de 135 salariés, la société HISA, société d’ingénierie réputée dans l’industrie, et qui prévoit de se développer. Dans le débat national sur la ré-industrialisation, c’est l’archétype de la PME qui fait la force du tissu industriel allemand et que la France a trop longtemps négligé au profit des multinationales.

La Région Haute-Normandie est mobilisée pour soutenir de tels projets, dans la phase d’étude et de préparation via l’appel à projets annuel Eco-Région-Solidaire via l’aide régionale à l’ESS (Aress) et avec le dernier dispositif créé par la Région, Région Coopérative, destiné à soutenir les créations ou reprises d’entreprises en Scop ou Scic sur le principe d’un euro apporté par la Région pour chaque euro souscrit par un associé. Pour ce beau dossier, la Région a décidé de déplafonner son dispositif pour contribuer à hauteur de 199 825€ du total.

Ce dernier dispositif fut l’une des idées originales portées par la liste Europe Ecologie – Les Verts aux élections régionales de 2010. Intégrée dans l’accord de mandature conclu avec le Parti socialiste, elle a été mise en œuvre dès 2011. Elle correspond complètement au projet de société porté par Europe Ecologie – Les Verts, car comme l’explique Claude Taleb « Plus que jamais, dans un contexte de crises financière, environnementale et sociale, l’économie sociale et solidaire est en capacité de développer de nouveaux emplois durables et non délocalisables, dans le souci de mettre les femmes et les hommes, et l’environnement, au cœur de leurs projets d’entreprise. Elle apparaît ainsi comme l’une des solutions en faveur de l’innovation et de la cohésion sociale ».

 

 

 

Pour en savoir plus, voici les liens pour télécharger les documents suivants:
- le dossier de presse complet élaboré en commun par l’entreprise, l’Urscop, la Région, le Ministère de l’ESS;
- le communiqué de presse du groupe EELV à la Région;
- le communiqué de presse de la Région Haute-Normandie.
Vous pouvez également consulter ici le billet sur le blog de Claude Taleb.

Remonter