Délibérations Economie des territoires à la CP du 19 janvier 2015

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

  • Soutien aux projets d’Economie Sociale et Solidaire

La Région soutient l’émergence de nouveaux modèles économiques et de développement de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) en intervenant sur plusieurs axes :

– l’émergence de projets solidaires (appel à projets annuels) ;

– la création et le développement (Aide Régionale à l’Economie Sociale et Solidaire) ;

– le développement des sociétés sous statut coopératif (Région coopérative) ;

– l’animation du secteur.

Dans le cadre de l’ARESS, l’association La Roue Libre située au Havre (76) reçoit une subvention de 3 000 € en crédit d’investissement et une subvention de fonctionnement de 13 025 €. L’association La Roue Libre est à la base une vélo-école, et elle a progressivement mis en place un atelier de réparation et d’auto-réparation, puis un espace cyclo-culturel. Compte tenu du développement des différentes activités, et du nombre important de bénévoles impliqués dans les activités de l’association, elle a besoin de stabiliser le poste de coordonnateur.

Au titre du dispositif Région Coopérative, la Région apporte son soutien à la création de l’entreprise de la SCOP TILIA, en faveur de chacun des 2 salariés-associés pour un montant total de 10 000 € en crédit d’investissement. La souscription totale des salariés au capital, incluant Région Coopérative, s’élève à 20 000 €. La SCOP Tilia s’est créée par la reprise par deux salariées de l’activité de l’association FICOM, mise en dépôt de bilan en mars 2014. Convaincues que l’activité pouvait trouver un nouveau souffle, deux des trois salariées (l’ancienne directrice et une conseillère) ont décidé de poursuivre l’activité par la création d’une SCOP. L’activité de la SCOP est axée sur l’accompagnement des transitions professionnelles, le soutien thérapeutique des individus, et la conception de dispositifs RH pour les entreprises (projets de gestion des compétences). Elle est implantée à la fois dans l’agglomération rouennaise, et dans le pays de Bray.

PÊCHE

  • Soutien à la filière pêche

Dans le cadre du projet d’implantation d’éoliennes au large de Fécamp, le Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Haute-Normandie (CRPMEM) et Eolienne Offshore des Hautes-Falaises (EOHF), maître d’ouvrage du parc éolien, portent un projet en faveur de la sécurité des marins-pêcheurs de Haute-Normandie, le projet SEAREKA. Ce projet consiste à équiper 131 navires haut-normand, soit, 556 marins concernés, du dispositif « homme à la mer » appelé DIVANSI MOB conçu par la Société SEAREKA. L’installation de ce dispositif d’alarme et de géo-localisation pour alerter efficacement en cas de chute à la mer et prévenir ainsi la noyade représente un budget d’environ 4 000 € par navire.

L’amélioration des conditions de travail et de sécurité en mer étant une priorité partagée avec les autorités européennes, il est proposé de participer au financement de ce dispositif.

La CP a donc attribué une subvention de 102 471,90 €, au titre des actions collectives pêche, sur le chapitre 909, au profit du Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Haute-Normandie (CRPMEM), porteur du projet « SEAREKA ».

Remonter